Au fur et à mesure que l’importance du secteur figue de Barbarie prend de l’ampleur en Tunisie, le nombre de bailleurs de fonds, projets et institutions d’appui publiques et privées qui offrent leur assistance à la filière est en train d’augmenter. Kasserine est le centre de production nationale des figues de Barbarie et concentre environ un quart des entreprises du secteur, ce qui explique l’importance accordée par les projets d’appui aux interventions dans ce gouvernorat en particulier.

L’ANADEC et les opérateurs individuels de la filière figue de Barbarie reçoivent de l’assistance des partenaires suivants :

Projet PAMPAT    

La filière de la figue de Barbarie reçoit depuis 2013 l’appui du « Projet d’Accès aux Marchés des Produits de Terroir » (PAMPAT) mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse (SECO). Les contreparties nationales du projet PAMPAT sont le Ministère de l’Agriculture, le GIFRUITS et le CEPEX.

Le projet PAMPAT fournit depuis plusieurs années un appui à toute la filière de l’amont à l’aval et offre de l’assistance technique aux agriculteurs, groupements d’agriculteurs, jeunes porteurs de projets, start-ups et entreprises du secteur du cactus pour augmenter leur compétitivité. Le projet PAMPAT offre également de l’assistance pour améliorer la promotion et la communication autour du secteur en vue de faciliter l’accès aux marchés des opérateurs.

Pour plus d’informations sur le travail réalisé par le PAMPAT veuillez visiter le site web  www.pampat.tn ou télécharger une présentation.